Search

Innov'en'BM

Innovations en bibliothèques & Nouveaux outils documentaires

La Bibliothèque de Toronto installe des distributeurs automatiques de livres

La bibliothèque de Toronto (Canada) va tenter une expérience pour inciter les gens à emprunter des livres. Elle va placer à la gare Union Station des machines ressemblant à des distributeurs alimentaires qui permettront aux voyageurs d’emprunter des livres. 

RHEAL DOUCETTE, OTTAWA PUBLIC LIBRARY
RHEAL DOUCETTE, OTTAWA PUBLIC LIBRARY

Ces  distributeurs de livres installés, les usagers pourront emprunter des livres facilement avant de prendre le train ou en rentrant chez eux. Une grosse boite ressemblant à une boite aux lettres leur permettra ensuite de resituer le livre emprunté.

Cette expérience sera tentée d’ici la fin de l’année 2015! Il est même possible que la bibliothèque de Toronto aille plus loin en proposant de télécharger des ebooks en plus les livres er des DVD.

Chaque distributeur coûterait environ 200 000$ canadiens.

Certaines de ces machines sont déjà installées à Ottawa et Edmonton. Elles rencontrent un grand succès car chaque personne ayant une carte de bibliothèque peut choisir des livres 24h sur 24.

-> Source & image : The Star

Médiathèque de la Canopée, forum des Halles, Paris

Ouverture prévue fin 2015.

La médiathèque de la Canopée, d’une superficie de 1000 m², offrira un fonds documentaire riche de 37 500 documents (livres, CD, DVD). Le projet est de développer la sociabilité et les démarches participatives, dans un cadre contemporain et chaleureux au travers d’ateliers coopératifs numériques. Des équipements innovants sont prévus : automatisation de l’emprunt et du retour des livres, prêt de liseuses, initiation à de nouveaux outils technologiques comme les imprimantes 3D.

Canopée, Forum des Halles, Paris : Patrick BERGER et Jacques ANZIUTTI architectes
Canopée, Forum des Halles, Paris : Patrick BERGER et Jacques ANZIUTTI architectes

La bibliothèque du Forum des Halles souhaite avant tout « s’adapter aux nouveaux comportements, comme doivent le faire les enseignants, les journalistes, les chercheurs… tous ces « médiateurs traditionnels » du monde des savoirs et de la connaissance, qui ont perdu le monopole de la transmission des connaissances et de l’information… », déclare Jean-Claude Utard.

4 types de public visés :

  • les habitants du quartier, ce qui entre dans un cadre de bibliothèque plus traditionnelle, visant aussi à remplacer La Fontaine
  • ceux qui viennent dans le forum, un public de passage, exerçant une activité de loisir et de culture
  • le public du centre de culture hip-hop, le conservatoire et la maison des pratiques amateurs
  • la « génération Y » qui renvoie à des pratiques dites générationnelles

Une panthère sur les murs de la médiathèque Françoise Sagan, Paris, Xe

« Les œuvres d’art investissent la ville. »

La médiathèque Françoise Sagan, 2e plus grande bibliothèque parisienne, a ouvert ses portes samedi 16 mai , à quelques pas de la gare de l’Est. Une nouvelle médiathèque pour les Parisiens et franciliens qui propose un fonds riche de 100 000 documents. La surface totale est de 4 300 m², dont 2 600 ouverts au public, ainsi qu’un jardin intérieur de 1 000 m² inspiré des cloîtres méditerranéens.

L’artiste Philippe Baudelocque est diplômé de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs. Il s’est fait connaître en 2009 lorsqu’il a commencé à dessiner des animaux à la craie sur une devanture de la rue du Pont aux Choux à Paris. Son travail puise dans l’imaginaire de ses souvenirs d’enfance, nourris de promenades dans la nature et de livres de sciences et de géographie. Les animaux, le végétal, l’espace, l’infiniment petit et l’infiniment grand sont au cœur de ses dessins.

Source : Mairie de Paris

Une bibliothèque de 10.000 vinyles ouvre à Séoul

Une bibliothèque musicale vient d’ouvrir à Séoul en Corée. Elle propose une riche collection de vinyles et de livres dédiés à la musique.

L’endroit propose aux visiteurs de feuilleter un ouvrage sur place et de lancer le vinyle de leur choix dans le même temps. Ce lieu hors du commun situé à Séoul et dénommé “Music Library + Understage” renferme pas moins de 10.000 vinyles et 3000 ouvrages consacrés à la musique. On y retrouve même l’ensemble des numéros du magazine Rolling Stone depuis sa création en 1967. Un étage est réservé pour accueillir différents types de performances de groupes indés et d’artistes undergrounds.

“Music Library + Understage”, bibliothèque de vinyles, Séoul, Corée (Crédits image : Music library Seoul)
“Music Library + Understage”, Bibliothèque de vinyles, Séoul, Corée (Crédits image : Music library Seoul)

Un bâtiment à l’architecture remarquable dans le quartier Hannam-dong de la capitale sud-coréenne, réalisé par l’architecte Moongyu Choi et réparti sur trois étages. Deux sont consacrés aux ouvrages et aux disques tandis que le dernier est réservé pour les concerts et l’accueil d’artistes.

Le groupe coréen Hyundai a ouvert au public le 22 mai 2015 une Médiathèque entièrement consacrée à la musique. Riche d’une collection de plus de 10 000 vinyles et de 3 000 livres, la bibliothèque propose aussi une salle de performance pour les musiciens.

Ce n’est pas la première fois que le groupe coréen créé une médiathèque thématisée. En 2013, le géant de l’automobile avait ouvert une bibliothèque consacrée au design et en 2014, une consacrée aux voyages.

Défi? Lire partout, à tout moment.

Une manière de promouvoir la lecture.

Le projet n’a rien de fou : démarré en septembre 2014, il est parti d’une idée simple, prendre le temps de lire, partout, et à tout moment. Et surtout, d’illustrer ce plaisir, avec une foule de photos, capturant des instants de lecture un peu insolite. « Aujourd’hui, nous nous éloignons des livres, principalement en raison de ce qu’internet offre une ubiquité. Nous oublions l’importance qu’ont les livres », explique-t-il.

Jakub Pavlosky
Photo : Jakub Pavlosky

Le jeune slovaque Jakub Pavlosky est âgé de 21 ans, il porte des lunettes, et aime s’asseoir avec un livre. Dans toutes les conditions, toutes les circonstances, et sans prêter attention à ce qui peut se passer autour de lui. Cette attitude nonchalante n’est pas le fruit du hasard, mais sa manière de promouvoir la lecture. Principalement faites à Prague, les photos montrent Jakub assis, dans des lieux qui n’ont a priori rien de commun avec les ouvrages.

Parc, métro, détour de rue, place, ligne de tram, tout est devenu bon pour démontrer que la lecture est une activité quotidienne, jouissive, et surtout, qu’elle n’a besoin que d’un livre pour exister. Sa page Instagram permet de s’en rendre compte

A consulter absolument son blog : Book’s Calling

Buenos Aires : la bibliothèque devient une “arme d’instruction massive”

traveling_library_buenos_aires
Une “arme d’instruction massive” dans les rues de Buenos Aires (Vimeo)

Un artiste argentin déambule dans les rues de Buenos Aires à la tête d’un char d’assaut reconverti en bibliothèque ambulante.

L’artiste Raul Lemesoff distribue gratuitement des livres dans les quartiers défavorisés.

Depuis plusieurs semaines, les habitants de Buenos Aires peuvent assister à un spectacle pittoresque. Un char d’assaut circule dans les rues de la capitale argentine mais il ne s’agit heureusement pas d’un coup d’Etat. Ce véhicule militaire terrestre a été reconverti en bibliothèque itinérante qui va de quartier en quartier pour distribuer gratuitement des centaines de livres.

Au volant, l’artiste Raul Lemesoff qui entend faire de ce véhicule militaire blindé une arme d’instruction massive : à voir en vidéo!!!

Les livres sont disposés sur la carrosserie et mis à la disposition de toute personne intéressée par les romans, les biographies et la poésie.

Raul Lemesoff a annoncé son intention d’utiliser cette arme d’instruction massive au-delà de Buenos Aires. Son prochain théâtre d’opération devrait le mener dans les zones rurales de l’Argentine!

Source : Archimag et Vimeo

Les Bibliothèques de San Francisco innovent avec leurs activités

san_fransisco_public_library
The main library © BrokenSphere / Wikimedia Commons

Cinq activités originales :

1 – Écouter une belle histoire (en anglais, espagnol ou cantonais) : pour les enfants, la lecture dure environ trente minutes et est souvent accompagnée de musique

2 – Occuper les enfants pendant les vacances l’été de mai à août : ateliers de peinture, de création de bijoux, de circuits de billes à construire, de montagnes de Lego, de fabrication de fusées, de musique, etc.

3 – Jouer aux touristes, et faire un plongeon : avec la carte de bibliothèque il est possible de visiter gratuitement de nombreuses attractions comme l’Academy of Sciences, l’Asian Art Museum, le zoo, le conservatoire des fleurs, l’Aquarium of the Bay, ou d’aller faire quelques longueurs dans huit piscines municipales.

4 – Tai-Chi ou cours d’informatique pour les adultes : la bibliothèque du Presidio propose des cours de Tai-Chi ou pour les novices de l’informatique d’apprendre à se servir d’un ordinateur.

5 – Projection de films : les films sont destinés à un large public.

–> Tous les programmes sur le site de San Francisco Public Library

Charlie vivra – Reporters sans frontières

« Charlie vivra » : spot de soutien à Charlie Hebdo
L’association Presse et Pluralisme et Reporters sans frontières lancent un spot de soutien pour Charlie Hebdo.
Il permet de collecter des dons intégralement reversés à Charlie Hebdo sur le site http://www.jaidecharlie.fr

L’oeil du photographe Franck Bohbot

Franck Bohbot ,photographe
Franck Bohbot, photographe

Prises de vue réalisées dans les bibliothèques françaises et étrangères.

Les bibliothèques sont des lieux propices à la réflexion, au silence, à l’observation. Elles sont aussi de formidables sujets photographiques comme le montre Franck Bohbot qui a su en saisir leur grandeur, leur élégance et magnifier leur architecture.

Dans un portfolio, le photographe propose une série de prises de vue réalisées en France et à l’étranger : la salle ovale de la BnF Richelieu (Paris), la Bibliothèque universitaire de la Sorbonne (Paris), la Biblioteca Vallicelliana (Rome), la façade de la Bibliothèque de Harvard… et tant d’autres.

 

Charlie Hebdo au Centre Pompidou

En signe de solidarité, la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou consacre ses vitrines d’exposition à l’histoire du journal martyr.

Couve de Charlie mensuel dessinée par Guido Crepax en 1972
Couve de Charlie mensuel dessinée par Guido Crepax en 1972

“Charlie: journal plein d’humour et de bandes dessinées, publié à Paris entre 1969-1986″, Documents exposés dans la salle des imprimés de la Bibliothèque Kandinsky, au 3e étage du Centre Pompidou

La Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou a décidé de consacrer ses vitrines aux débuts du journal. “C’est une décision collégiale et collective de la Bibliothèque, un petit geste mais qui dit combien nous sommes bouleversés par ce qui s’est passé”, commente son directeur Didier Schulmann. “La Bibliothèque Kandinsky possède la collection complète des Charlie mensuels, sur une période qui va de 1969 à 1986, et nous avons donc choisi d’en montrer quelques-unes, en manière d’hommage”.

Blog at WordPress.com. | The Baskerville Theme.

Up ↑

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.