Retour du vinyle dans les bacs de médiathèques.

Disquaires, DJ, passionnés, allez donc emprunter des vinyles. Ils ne doivent pas seulement rentrer au musée!

Photo © Bibliothèque de Lille - médiathèque du Faubourg de Béthune
Photo © Bibliothèque de Lille – médiathèque du Faubourg de Béthune

A la Bibliothèque Municipale de Lille, on peut emprunter des vinyles! C’est à la médiathèque du Faubourg de Béthune, mais aussi à l’espace musique de Jean Lévy. C’est possible! Les vinyles ne sont pas uniquement des objets de collections qui traversent le temps depuis qu’il a fait ses premiers pas en 1946 au USA. Ils sont toujours présents dans les bacs des disquaires et maintenant à la BM de Lille! Elle n’est pas la seule à le faire, la BM de Rennes ressort ses vinyles et investit dans les nouvelle sorties d’album.

Voilà une idée novatrice! Attirer les audiophiles dans les bibliothèques en leur permettant d’emprunter des vinyles. Il faut revaloriser les  bibliothèques non seulement par la lecture mais aussi par la musique et encourager le public à venir. Aujourd’hui la passion des vinyles n’est pas réservée exclusivement aux “anciens”.  Objet devenu culte ou mode pour certains, obsolète pour d’autres, néanmoins, le vinyle s’inscrit aujourd’hui dans les différents modes d’écoute de la musique. En témoignent le nombre important de fabricants et de modèles de platines disponibles actuellement sur le marché. Les passionnés de musique cherchent toujours à avoir l’album en format vinyle inégalable. Et les groupes continuent à le plébisciter. On trouve des groupes comme Au Revoir Simone, Stereolab, DJ Shadow, The Blak Keys, Dionysos, Dominique A, mais aussi Madonna et des rééditions des Pink Floyd, etc.

Ce concept de médiathèque s’est généralisé au cours des années 80 aussi bien dans le domaine architectural, politique que bibliothéconomie. Ainsi, les bibliothèques se sont trouvées associées au domaine culturel et plus seulement éducatif. Le livre est désormais intégré au secteur culturel.