Search

Innov'en'BM

Innovations en bibliothèques & Nouveaux outils documentaires

Month

January 2015

L’oeil du photographe Franck Bohbot

© Franck Bohbot, photographe
© Franck Bohbot, photographe

Prises de vue réalisées dans les bibliothèques françaises et étrangères.

Les bibliothèques sont des lieux propices à la réflexion, au silence, à l’observation. Elles sont aussi de formidables sujets photographiques comme le montre Franck Bohbot qui a su en saisir leur grandeur, leur élégance et magnifier leur architecture.

Dans un portfolio, le photographe propose une série de prises de vue réalisées en France et à l’étranger : la salle ovale de la BnF Richelieu (Paris), la Bibliothèque universitaire de la Sorbonne (Paris), la Biblioteca Vallicelliana (Rome), la façade de la Bibliothèque de Harvard… et tant d’autres.

 

Advertisements

Charlie Hebdo au Centre Pompidou

En signe de solidarité, la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou consacre ses vitrines d’exposition à l’histoire du journal martyr.

Couve de Charlie mensuel dessinée par Guido Crepax en 1972
Couve de Charlie mensuel dessinée par Guido Crepax en 1972

“Charlie: journal plein d’humour et de bandes dessinées, publié à Paris entre 1969-1986″, Documents exposés dans la salle des imprimés de la Bibliothèque Kandinsky, au 3e étage du Centre Pompidou

La Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou a décidé de consacrer ses vitrines aux débuts du journal. “C’est une décision collégiale et collective de la Bibliothèque, un petit geste mais qui dit combien nous sommes bouleversés par ce qui s’est passé”, commente son directeur Didier Schulmann. “La Bibliothèque Kandinsky possède la collection complète des Charlie mensuels, sur une période qui va de 1969 à 1986, et nous avons donc choisi d’en montrer quelques-unes, en manière d’hommage”.

Je suis Charlie

7 janvier 2015 # Attentat # Charlie Hebdo # 12 morts # 11 blessés.

Hommage aux victimes, dessinateurs, chroniqueurs, policiers, citoyens…

Je-suis-Charlie

Les emblématiques dessinateurs Cabu, Charb, Tignous, Honoré et Wolinski, l’économiste Bernard Maris, ces journalistes incarnaient l’esprit satirique et corrosif propre à une certaine tradition des Lumières françaises. C’est l’attachement à cet esprit philosophique qui est touché aujourd’hui alors que la tradition satirique de la presse existe depuis la Révolution française.

Le rire effraie les fanatiques. Selon Aristote, le rire est la plus noble des activités humaines. La conception que Dante a du rire nous convie à considérer le rire comme une problématique liée à un arrière-plan culturel riche et profond.  Et pour Rabelais le “rire est le propre de l’homme”.

– Frédéric Boisseau, agent d’entretien
– Franck Brinsolaro, brigadier au service de la protection
– Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur
– Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse
– Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur
– Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur
– Bernard Maris, économiste et chroniqueur
– Ahmed Merabet, agent de police
– Mustapha Ourrad, correcteur
– Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont
– Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur
– Georges Wolinski, dessinateur

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑