Le quotidien japonais Mainichi Shimbun a inséré des graines dans ses pages.

La réelle innovation de ce journal, tiré à 5,5 millions d’exemplaires de moyenne, provient du fait que les végétaux sont placés directement dans la pulpe du papier puis pressés et compressés. Le papier est totalement biodégradable et même l’encre dispose de substances naturelles. Il suffit d’arroser et le tour est joué!

En plus d’être une initiative ludique et utile pour l’environnement, c’est aussi une formidable opération marketing avec une vraie opportunité éducative autour de l’horticulture. C’est un mélange de papier recyclé, d’eau et de petites fleurs ou de graines d’herbes, incluant principalement des roses, coquelicots, mufliers et marguerites.

Il ne s’agit ici que d’un one-shot, comprenez une opération unique pour un jour. Espérons que ce projet revienne sur le devant de la table et devienne rapidement la norme pour les journaux du futur!

 

Advertisements