Search

Innov'en'BM

Innovations en bibliothèques & Nouveaux outils documentaires

Tag

lecteur

Bibliothèque 3e lieu pour enfants – Beijing, Chine

Cette bibliothèque pour enfants  située à Beijing en Chine a été imaginée par le cabinet Sako architects. Les concepteurs offrent aux petits un lieu magique tout droit sorti d’un kaleidoscope car c’est un parcours multicolore qui les mène à la salle des livres. Les modules de rangements sont courbes, tout comme les espaces intérieurs.bibliotheque-coloree-enfant-kidrepublic

Advertisements

Buenos Aires : des rames de métro changées en bibliothèque

Un voyage imaginaire s’ouvre aux lecteurs!

metro_buenos_aires

Les travaux vont durer plusieurs mois, trois en tout, pour dix-huit stations majeures de la capitale d’Argentine. Ce ne sera pas vain : prochainement, les rames de métro disposeront d’une technologie chinoise avancée, pour un transport en commun plus serein. Quant aux anciennes rames, elles vont être reconverties en bibliothèques et dispersées aux quatre coins de la ville…

Les autorités locales ont pour projet d’offrir la première fournée de livres qui constitueront le stock mis à la disposition du public. Par la suite, ce sera aux usagers eux-mêmes de partager et emprunter des livres. 

Pour le secrétaire culturel de la Ville, Hernán Lombardi, ce recyclage culturel est quasiment bouclé : ne manquent que quelques autorisations. « C’est un système qui fonctionne bien en Europe. Là-bas, les habitants laissent leurs livres sur des bancs dans des parcs, et en prennent d’autres. Ici, au lieu de bancs, nous aurons les rames de métro », explique-t-il.

Finalement, Buenos Aires va adapter le book-crossing à son univers.

Dans ce mouvement, ce sont 70 rames La Brugeoise qui sont remplacées au profit de 45 autres de provenance chinoise. Les rames centenaires, fabriquées par la Belgique, ont circulé pour la première fois le 1er décembre 1913. Les sociétés Nivaise et Delcuve avaient également participé à leur fabrication.

Reste que le métro, qui transporte pour la ligne A, 160.000 usagers chaque jour, sera fermé durant deux mois, au risque de poser quelques problèmes. Vendredi dernier, des centaines de passagers ont pu avoir le plaisir de faire un ultime tour de métro, dans ces antiques rames : parmi les habitants, tout le monde n’était pas particulièrement chaud pour le remplacement des lignes. Entre partisans d’une certaine modernité et de la préservation de l’activité des machines, les réactions sont restées mitigées.

Sources : VeraCruz El Heraldo Panorama

Internet est-il notre nouveau doudou ?

Débat à la Bpi prochainement : lundi 21/01/2013 – 19h – Centre Pompidou, Petite Salle (niveau -1)

bébé-tablette_tactile

Comment caractériser la relation que nous entretenons avec les nouveaux objets de la culture numérique que sont ordinateurs, consoles, tablettes et autres smartphones ? Si nous ne suçons plus toujours nos pouces pour nous consoler, nous les posons maintenant en permanence sur des écrans tactiles, qui se laissent apprivoiser dès le plus jeune âge. Peut-on les considérer pour autant comme de véritables objets transitionnels ? Sont-ils les instruments de notre régression ou nous aident-ils à nous émanciper ? Une véritable addiction aux jeux vidéo ou aux réseaux sociaux peut-elle devenir problématique pour notre développement ou notre équilibre ?

En s’immisçant au coeur de nos relations sociales, le numérique a investi non seulement notre intimité, mais aussi, au-delà, notre psyché. Il est temps de mettre le numérique sur le divan, temps de comprendre pourquoi il est devenu aussi important pour chacun d’entre nous, pourquoi il nous fascine, en quoi il nous aliène et comment il nous libère. Bref, faisons du numérique un sujet d’analyse.

Ce débat répondra peut-être à ces questions que je me suis posée dernièrement ?

Voir le programme : Cycle : Cultures numériques

 

Top des emprunts de disques dans les bibliothèques parisiennes!

Les Bibliothèques de Paris publient un top 50 des albums les plus empruntés en 2011.

beatles-abbeyroad

D’après les statistiques des bibliothèques de la ville de Paris, l’album “Abbey Road” des Beatles arrive en tête des prêts de disques en 2011.

D’une façon générale, les Beatles est le groupe le plus emprunté avec 8 des 50 titres du classement, suivi de près par les Pink Floyd.

Alain Bashung, premier artiste français, s’en sort bien, à la sixième place avec son album “Bleu pétrole”, devant “Let it Bleed” des Rolling Stones.

Ainsi donc, à l’heure du MP3 et de la musique en « streaming », les usagers des bibliothèques préfèrent les groupes anglais des années 60/70. Cela dit, on trouve aussi dans le palmarès des 50 meilleurs prêts de la musique classique : Mozart (27e ), Puccini (30e), Rossini (35e) ou Mozart (41e), et des chanteurs francophones : Jacques Brel (29e position), Barbara (42e), Boris Vian (45e).

Plus récents, Norah Jones, Massive Attack, Whitney Houston, Sting, Amy Winehouse ou le jeune Bastien Lallemant avec son album “Le verger” (2010) sont aussi plébiscités.

Ces résultats dépendent évidemment des acquisitions et de la place que ces disques occupent dans les bacs des 59 bibliothèques de prêt de la capitale.

BnF – Bibliothèque numérique des enfants

bnfBibliothèque numérique des enfants = espace entièrement dédié aux jeunes de 8 à 12 ans, véritable introduction à l’univers de l’écrit et de l’image. Tous les types de livres sont représentés dans cette bibliothèque : abécédaires et imagiers, récits animaliers, encyclopédies, aventures, récits de fiction, contes et légendes, livres d’art et de poésie…

France : profil et habitudes d’un lecteur de livre numériques

Résultat de l’enquête de Chapitre.com

Le profil type du lecteur de livres numérique se présente comme “un nomade, défenseur de la littérature française et fan de romans policiers. Amateur de nouvelles technologies, il est aussi à l’affût des économies et aimerait partager ses lectures numériques avec ses amis”.

dscn0398_2_2

Parmi les genres littéraires les plus prisés, c’est incontestablement le roman policier qui réunit le plus d’adeptes, avec 71,3% d’entre eux. Arrivent en seconde position les romans contemporains pour 56,5% des sondés, puis la littérature classique (41%), les romans de science-fiction (30,5%) et les romans sentimentaux (25,9%).

Fait intéressant, on note que les femmes sont plus nombreuses que les hommes à lire des romans policiers (74% contre 66%), tandis que les hommes sont plus nombreux à lire de la littérature classique (52% contre 36%), des romans de science-fiction (39% contre 27%) et des livres d’histoire (28% contre 11%).

Blog at WordPress.com.

Up ↑